Cancer et animaux : De la douleur à la mort

Un peu d'histoire

Le cancer animal n'est pas une nouvelle maladie. En fait, le cancer animal existe depuis l'âge des dinosaures. Bruce Rothschild de la Northeast Ohio University School of Medicine a utilisé un appareil à rayons X portable pour scanner 10.000 vertèbres de dinosaures sur plus de 700 spécimens de musée et a trouvé des preuves de cancer chez des dinosaures à bec de canard il y a sept millions d'années.

Cancer et animal mort

Des civilisations anciennes qui ont existé il y a des milliers d'années ont découvert et enregistré des cancers chez les humains et les animaux, des écrits parlant du cancer animal ont été découverts en Egypte et datent de 1600 avant JC. En 400 avant JC, Hippocrate a utilisé le terme karkinos (qui signifie crabe) en médecine pour décrire les tumeurs, terme qui est à l'origine du mot cancer.

Dès les premiers jours, les découvertes en oncologie vétérinaire ont souvent suivi celles chez l'homme. Le développement du microscope en 1590 a été une avancée majeure dans la recherche contre le cancer. Les pathologistes utilisent cet outil pour décrire des cancers spécifiques et pour commencer à enregistrer des fréquences relatives de traces de la maladie. Cependant, les progrès dans le traitement du cancer animal sont encore lents.

Evolution des traitements

La chirurgie est la méthode de traitement la plus ancienne et la plus courante, et son histoire remonte à l'Antiquité. Pendant des centaines d'années, les praticiens ont appris que le cancer ne réapparaissait généralement pas après la chirurgie et que ses avantages l'emportaient sur les risques, notamment les saignements et les infections. La découverte de l'anesthésie en 1846 a poussé la chirurgie dans les temps modernes.

La méthode de traitement suivante qui est apparue est la radiothérapie. Un médecin et vétérinaire allemand du nom de Richard Eberlein est peut-être la première personne à utiliser les rayonnements pour traiter les animaux et a rapporté ses découvertes en 1906. Dans le traitement des humains et des animaux, les progrès sont lents depuis plus de deux décennies. Alois Pommer du lycée vétérinaire de Vienne a été financé par la Fondation Rockefeller en 1927 et a commencé des recherches approfondies sur la radiothérapie animale et a publié un livre en 1958, ce qui a grandement aidé au développement de la radiothérapie vétérinaire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée américaine a découvert que la moutarde azotée pouvait traiter efficacement le cancer des ganglions lymphatiques (lymphome). Le composé est le prototype d'une série de médicaments qui tuent les cellules cancéreuses en détruisant leur ADN. Ces découvertes ont conduit à l'utilisation de médicaments comme traitement courant du cancer animal.

Cancer animal Eternel Ami

Au cours des 20 dernières années, en médecine vétérinaire et en médecine humaine, l'immunothérapie est une stratégie qui renforce le mécanisme naturel du corps contre le cancer et est devenue un acteur majeur du traitement du cancer même pour les animaux.

L'oncologie vétérinaire

À partir du milieu du XXe siècle, l'acceptation des «animaux de compagnie en tant que famille» et le lien entre l'homme et l'animal ont incité les vétérinaires à briser les limites du diagnostic clinique et du traitement des animaux de compagnie contre le cancer. Dans les années 1960, quelques vétérinaires ont ouvert la voie au développement de l'oncologie vétérinaire clinique. Avec le développement professionnel de l'École de médecine vétérinaire de l'Université de Pennsylvanie, le Dr Robert Brodey a fait progresser la recherche en oncologie vétérinaire. Parallèlement, le Dr Gordon Theilen de l'Université de Californie à Davis a rédigé le premier manuel d'oncologie clinique vétérinaire.

En 1961, le Dr Ed Gillette a pris la direction du programme de formation en radiologie à la Colorado State University et, grâce à sa vision et à son dévouement, il est devenu le père de la radio-oncologie vétérinaire. Le Dr E. Gregory MacEwen, un autre contemporain de l'Université du Wisconsin, a dirigé la découverte de traitements anticancéreux plus efficaces pour les animaux et les humains.

Cancer animal deuil animal disparu

En 1976, la Veterinary Cancer Society a fourni un espace aux cliniciens et aux scientifiques partageant les mêmes idées pour échanger sur la discipline de l'oncologie. Peu de temps après, la certification du conseil en oncologie médicale, radio-oncologie et oncologie chirurgicale a fait ressortir la formation standardisée. La formation en oncologie animale est désormais très courante dans près de 40 programmes d'écoles vétérinaires professionnelles en France.

Avec le développement du domaine de l'oncologie vétérinaire au cours des 40 dernières années, des centres de cancérologie vétérinaire ont vu le jour, d'abord dans des centres universitaires et ensuite dans des cliniques privées. Grâce à une éducation fiable, à la recherche et à des services cliniques étendus, l'oncologie vétérinaire a mûri pour fournir des soins à nos animaux de compagnie et à leurs soignants. De nos jours, divers organismes publiques et la communauté de l'oncologie humaine reconnaissent que le cancer chez les animaux de compagnie n'est pas seulement un modèle important mais essentiel pour l'étude du cancer chez des organismes de toutes tailles, humains ou animaux.

Les progrès des stratégies de voies génétiques, moléculaires et cellulaires donnent de l'espoir pour la prévention des maladies qui nous tourmentent depuis le début de notre ère. 

Bien évidemment, L'Eternel Ami ne soutient pas (et cet article n'en parle pas) les études cliniques sur les animaux. Nous faisons la distinction entre les études pour l'amélioration des traitements contre le cancer et l'utilisation d'animaux pour des études cliniques où de nombreux animaux souffrent et parfois décèdent.

Cancer animal plaques commémoratives

De la maladie à la mort

La fin de vie d'un animal atteint du cancer est souvent très pénible aussi bien pour votre compagnon que pour vous. En effet, votre animal de compagnie ne se plaint pas, il souffre en silence mais la douleur est bien présente. De plus, les scientifiques ont démontré que les animaux étaient bel et bien conscients de leur maladie.

Accompagnement de votre compagnon en fin de vie

Voici quelques conseils pour que les derniers moments soient les moins pénibles :

  • Continuez à jouer et sortir avec votre compagnon
  • Ne le délaissez pas
  • Apportez lui de l'amour
  • Anticipez le deuil
  • Parlez-en autour de vous
  • Envisagez éventuellement l'euthanasie en cas de souffrance importante, parlez-en avec votre vétérinaire

Faire le deuil

Cancer animal deuil

Après le décès de votre animal, le deuil est un long processus de cicatrisation. L'Eternel Ami vous accompagne en vous proposant une large gamme de produits funéraires : urnes, bijoux, plaques et accessoires pour honorer la mémoire de votre animal disparu.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à partager et commenter !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés